merci pour ce momentAuteur : Valérie Trierweiler
Titre : Merci pour ce moment
Editions : Les arènes
Pages : 316 pages

4ème de couverture : "Un jour, un amour violent a incendié ma vie. Il avait quatre enfants. J'en avais trois. Nous avons décidé de vivre ensemble.

Mais la politique est une passion dévorante. Parti de très loin, François Hollande a été élu président de la République. J'ai été aspirée dans son sillage.

Le pouvoir est une épreuve pour celui qui l'exerce, mais aussi pour les siens. A l'Elysée, je me sentais souvent illégitime. La petite fille de la ZIP en première dame : il y avait quelque chose qui clochait.

J'ai appris l'infidélité du Président par la presse, comme chacun. Les photos ont fait le tour du monde alors que j'étais à l'hôpital, sous tranquilisants. Et l'homme que j'aimais a rompu avec moi par un communiqué de dix-huit mots qu'il a dicté lui-même à l'AFP, comme si il traitait une affaire d'Etat.

Tout ce que j'écris dans ce livre est vrai.

Journaliste, je me sentais parfois à l'Elysée comme en reportage. Et j'ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour."

Mon avis : Comme les trois quart de la France, j'ai voulu savoir ce qu'il se passait à l'Elysée. Mais surtout la trahison que Valérie Trierweiler a subi durant tout ce temps. Alors oui, j'irais bien jusqu'à Paris pour foutre quelques claques au Président pour avoir rompu de manière si barbare mais aussi à sa nouvelle première dame (enfin quand cela lui chante).

Alors oui Valérie Trierweiler a souffert de cette séparation mais elle en a souffert depuis l'accès de François Hollande à la Présidence et je me suis demandée comment elle avait fait pour tenir le coup tout ce temps. Il est clair que je n'aurais pas pu !

Outre le fait d'avoir espéré quelques détails croustillants sur l'Elysée et sur la relation Hollande/Trierweiler, je suis restée un peu sur ma faim ! Mais il n'est pas non plus question de régler ces comptes avec tel ou tel personne, certains noms sont quand même cités, soyons clair !

Je tire quand même mon chapeau à l'auteure d'avoir osé dire la vérité sur ce qu'il s'est réellement passé. Mais il faut quand même rester réaliste, car bon nombre de personnes vivent cela au quotidien. Le seul tord qu'ils ont, c'est d'être beaucoup trop célèbres et qu'ils n'ont pas pu laver leur linge sale en famille !

Je ne regrette pas d'avoir lu ce livre même si cela ne sera pas le livre de l'année. Il est vrai que la curiosité l'a emportée !