ameliaAuteur : Kimberley McCreight
Titre : Amelia
Titre original : Reconstructing Amelia
Editions : Cherche Midi
Pages : 526 pages

4ème de couverture : A New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d'un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l'écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n'ont de secrets l'une pour l'autre. C'est en tout cas, ce que croit Kate, jusqu'à ce matin d'octobre où elle reçoit un appel de l'école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu'elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d'ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l'établissement.

Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d'accepter l'inacceptable... Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : "Amelia n'a pas sauté"

Obsédée par cette révélation, Kate s'immisce alors dans la vie provée de sa fille et réalise bientôt qu'elle ne la connaissait pas si bien qu'elle le pensait. A travers les SMS, les mails d'Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l'a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l'attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu'elle avait pu imaginer.

Mon avis : C'est en voyant les éloges de ce livre sur la toile et sur l'avis de mon représentant au boulot que moi aussi, j'ai lu Amelia.

Dès le départ, nous sommes plongés dans l'histoire avec le suicide d'Amelia, où se mère l'apprend avec effroi lors de son arrivée à l'école. Pourquoi s'est-elle suicidée alors que c'était une jeune fille sans histoire, et qui avait une très bonne moyenne ? Kate, sa maman ne comprend pas son geste. Il est difficile de lire le désespoir d'une maman face à un tel drame. Pourtant Kate reçoit un SMS disant qu'Amelia ne s'est pas suicidée. Dès ce moment, une véritable enquête se met en place.

On vit un peules chapitres en alternance. Les chapitres de Kate, où l'on peut suivre l'enquête depuis l'arrivée de ce SMS. On fouille tout : GSM, ordinateur et réseaux sociaux. Tout y passe. Et là, Kate se demande si c'est bien de sa fille que l'on parle car elle ne reconnait pas Amelia.
Et puis il y a des chapitres d'Amelia, où l'on peut retracer les derniers jours de sa vie, de sa descente aux enfers et de toutes ces petites choses de la vie d'une ado.

Au fil de la lecture, je me suis laissée happer par l'histoire. D'une part par l'enquête elle-même. Pourquoi une jeune fille se serait-elle jetée du toit de Grace Hall, son école privée ? On sait que lorsque l'on est ado, les codes de conduite, les règles, l'adhésion à une sororité et la réputation compte plus que tout... Mais les côtés sombres, comme le harcèlement scolaire sont également expliqués dans ce remarquable roman.

L'auteur, Kimberley McCreight, signe un très bon roman avec des sujets qui ne sont vraiment pas faciles mais qui sont plus qu'existant dans les écoles (surtout privées).

Si je dois émettre un seul bémol, c'est le "langage ado" qui m'a un peu agacée (comme beaucoup d'entre vous je pense), surtout grâce à Zadie, mais qui est quand même important au fil de l'histoire.

Un très beau roman pour clôturer cette fin d'année !