labas2

4ème de couverture : Les souvenirs nous lacèrent au-dedans. Ce sont des blessures de l'âme qui continuent de saigner. Mais c'est ce que je désire, peut-être. Si elles cicatrisaient définitivement, je risquerais d'oublier pour qui et pour quoi j'ai souffert.

Un thriller parapsychologique passionnant qui nous emmène aux limites de l'au-delà. Une héroïne aussi vulnérable que touchante, prête à tout pour entrer en contact avec sa mère assassinée sous ses yeux.

Mon avis : Dès les premières pages, le ton du roman est donné, Veronica perd sa maman lors d'un braquage à la banque. On ne peut donc rester insensible au sort de cette jeune femme. Et j'ai voulu en savoir un peu plus. Mais ! Et oui, cette fois-ci, il est là ! Mais, le rythme est beaucoup trop lent à mon goût. La première partie est principalement consacrée à la vie de Veronica. Je schématise, mais en gros c'est métro-boulot-dodo. Comme elle s'est coupée du monde, il n'y a pas grand chose à dire, à raconter.

La deuxième et troisième partie sont un peu plus rythmées et encore que ce sont des petites choses qui viennent rendre l'histoire un peu plus intéressante mais sans plus. Le rythme est toujours assez lent. Dans la dernière partie, les choses s'accélèrent un peu et j'avoue que, je ne m'attendais à la fin du roman.

Bref un roman très bien écrit mais qui a été un peu trop lent à mon goût.

Un grand merci à Frédérique et aux Editions Gallimard Jeunesse pour la lecture de ce livre.