danser encoreAuteur : Julie de Lestrange
Titre : Danser, encore
Editions : Mazarine
Pages : 268 pages

4ème de couverture : Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d'amour, de blessures, de déceptions et de joies. Désormais adultes, confrontés au poids du quotidien et des responsabilités, à l'existence et ses tourments, sonne l'heure de faire des choix.

Mais qu'advient-il dès lors qu'il n'y a plus de guide ?

Que reste-t-il des certitudes lorsque le sort frappe au hasard ?

Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s'aimer.

Découvrez la bande de copains drôles et attachants qui a fait le succès de Hier encore, c'était l'été, et plongez dans une magnifique histoire d'amour, une hymne à l'entraide, qui fait la part belle à la vie et à notre humanité.

Mon avis : Oh mon dieu le coup de coeur pour le nouveau roman de Julie de Lestrange !!

Je dois tout d'abord remercier l'auteure et les Editions Mazarine pour l'envoi surprise du roman. Ce fut pour moi une excellent lecture que j'ai dévoré sur une journée !

On retrouve les protagonistes du premier roman Hier encore, c'était l'été que j'avais adoré. Quelle joie de redécouvrir Sophie et Alexandre, parents de deux bout'choux, Marco, qui malgré son caractère a réussi à se poser avec Pénéloppe avant un nouveau pétage de plomb. Où Anouk a réussi à faire carrière à Londres. Mais où malheureusement la réalité les rattrape avec la disparition brutale de Guillaume.

C'est là que l'on voit que les personnages ont évolué, et en tant qu'adultes, ils doivent faire face à la réalité. En fin de roman, ils se retrouvent au "chalet de l'Amitié" qui les a vu grandir. Un clin d'oeil au premier roman où la jeunesse a passé beaucoup de temps.

Un roman qui m'a fait du bien, où je n'avais plus eu l'occasion de lire une histoire (presque) en une seule fois. Un énorme coup de coeur pour la plume de l'auteure. Je vous le recommande bien entendu en lisant au préalable Hier encore, c'était l'été.

Je remercie une nouvelle fois Julie de Lestrange et les Editions Mazarine pour cette très belle lecture !