il est toujours minuit quelque partAuteur : Cedric Lalaury
Titre : Il est toujours minuit quelque part
Editions : Préludes
Pages : 345 pages

4ème de couverture : Tu m'avais dit qu'après c'en serait fini, 
Que nos âmes tourmentées trouveraient le repos,
Mais tu te trompais, car rien de s'achève à minuit, et ce moment
Sur le point d'arriver ne se produit jamais
Parce qu'il est toujours minuit quelque par
dans le monde pour les criminels de notre espèce, 
Et que c'est là le point indépassable de notre horizon.

William Shakespeare, Macbteh, IV, 4.

Mon avis : Bill Harrington est un homme à la vie bien rangée, heureux, professeur de littérature à l'université. Tout va pour le mieux jusqu'au jour où il reçoit un livre dans son casier relatant une histoire tout à fait banale. 
Bien qu'il ne s'intéresse à cette histoire que de très loin, sa nouvelle étudiante, Alan,  est très intriguée et arrive à le convaincre de le lire. Ce n'est que sur son insistance, qu'il décide de lire ce manuscrit. Bien vite le lien avec son passé fera surface. Commentdès lors garder le silence envers sa femme ?

Bien que cette histoire soit tirée un peu en longueur, notamment certains passages avec Bill, on ne peut lâcher le roman et enfin découvrir le fin mot de l'histoire. Un petit hic, le présence un peu trop marquée d'Alan, par rapport aux autres personnages de l'histoire, comme sa femme et ses filles.

Une histoire quand même bien menée que je vous conseille sans hésiter.

Un grand merci aux Editions Préludes pour cette agréable lecture.