un bonheur sans pitiéAuteur : Eric Genetet
Titre : Un bonheur sans pitié
Editions : Héloïse d'Ormesson
Pages : 156 pages

4ème de couverture : "Je n'aurais jamais imaginé devenir cette fille-là. Personne ne peut comprendre pouquoi je ne le quitte pas, je l'ignore moi-même"

Après quelques mois d'une passion enivrante et sans nuage, Marina sait qu'elle a enfin trouvé le bonheur avec Torsten. Mais un jour, le masque se fissure et il révèle son vrai visage. Emportée par ses sentiments, Marina pardonne inlassablement et s'habitue à l'inacceptable, jusqu'à se perdre et sombrer.

Mon avis : Voici une lecture coup de coeur. Bien que le sujet du roman ne soit pas simple, il a été traité de façon admirable et sans langue de bois.

Marina est dans une relation, où cette dernière, n'évolue plus. Malek reste derrière son écran à écrire son nouveau roman, tandis que Marina souhaite fonder une famille. Sans aucun espoir, elle décide de changer de vie. S'inscrivant sur Internet, elle rencontre un ancien ami Torsten, parle du passé et commence à se voir. Les six premiers mois de leur relation sont idylliques  et puis, c'est la dégringolade. Torsten fait passer Marina pour une moins que rien, une aguicheuse après une soirée entre des amis. Voulant tout faire pour lui, elle lui pardonnera, en s'excusant et promettant de faire attention la prochaine fois. 

Arrivera le petit Joseph, Marina a tant espéré que ce petit être sauvera son couple et pourtant... Marina sombre de plus en plus au niveau psychologique, même son compte en banque en pâtira. Jusqu'au jour où elle aura le déclic avec l'aide de sa soeur et de l'ex-femme de Torsten.

La violence psychologique est très dangereuse. Elle "tue" les gens à petit feu. Éric Genetet nous l'a très bien démontré à travers son roman. Même avec une aide psychologique, il est parfois très difficile d'accepter les choses. Marina en aura mis du temps, mais elle y sera arrivée. Et qu'est-ce qu'on a envie de foutre des claques à Torsten. Non mais c'est possible d'avoir des hommes de son espèce ?? !!

Un roman que j'ai beaucoup, (mais vraiment !) beaucoup apprécié dont nous avons les points de vue "du dominant", "du dominé" et d'une vue "extérieure" sur la relation. Une histoire somme toute "banale" mais qui arrive encore beaucoup trop souvent à notre époque !

Un énorme merci à Éric Genetet pour cette belle lecture et cette belle dédicace, à Valentine et aux Éditions Héloïse d'Ormesson. Ce roman est une vraie pépite.