La librairie des nouveaux départs 2

Autrice : Jen Mouat
Titre : La Librairie des nouveaux départs
Titre original : The Bookshop of new Beginnings
Editions : City Editions
Page : 397 pages

4ème de couverture : Emily a toujours rêvé de posséder sa propre librairie. Mais le rêve est bien différent de la réalité : sa boutique est une vieille échoppe humide avec des livres empilés au hasard, dans un petit village du fin fond de l'Ecosse...

Déjà terrassée par un divorce douloureux, la jeune femme est sur le point de craquer. Désespérée, elle envoie un message à Kate, sa meilleure amie d'enfance, qu'elle n'a pas revue depuis des années. En souvenir du passé, Kate n'hésite pas et vient la rejoindre.

Mais au-delà de la petite librairie à dépoussiérer, c'est leur amitié qui a grand besoin d'être restaurée. Pourquoi se sont-elle éloignées brutalement six ans plus tôt ? Maintenant que les deux anciennes amies travaillent ensemble pour sauver la librairie, elles vont pouvoir oublier les blessures et écrire un nouveau chapitre de leurs vies....

Mon avis : Comme beaucoup d'entre vous qui avez lu ce roman, vous avez sûrement flashé sur la couverture avant de lire la quatrième. Cela restera, pour moi, une bonne lecture mais sans plus.

Nous avons Emily, qui sur un coup de tête après son divorce, se lance dans le métier de libraire. Il faut dire qu'avec sa mauvaise expérience dans l'enseignement, elle décide de changer radicalement de domaine. Et nous avons Kate, partie à l'autre bout de la planète pour son passé et ainsi mettre le plus de distance possible. Jusqu'au jour où Emily enverra un mail à Kate et que cette dernière fera son grand retour.

L'histoire est belle, cette amitié aussi mais s'est un peu cassée au bout de quelques années. Pourquoi ? C'est ce que Kate et Emily tenteront de "soigner" au cours des prochaines mois. Tous les non-dits ne resteront plus en suspend ! Malgré leur amitié, chacune d'entre elles, devra faire face aux anciens démons.

Certains passages sont un peu tirés en longueur et j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Par contre, j'ai beaucoup aimé les passages avec Lena, la grand-mère d'Emily atteinte d'Alzheimer.

J'aurais peut-être aimé un peu plus de vie dans cette histoire, pour ne pas rester sur un roman trop calme (évidemment, cela n'engage sur moi).

Cela restera néanmoins une bonne lecture mais pas un coup de coeur.