j'arrete quand je veux

Auteur : Nicolas Ancion
Titre : J'arrête quand je veux
Editions : Mijade
Collection : Zone J
Pages : 213 pages 

4ème de couverture : Théo est fan de jeux vidéo, comme ses copains et ses copines. Il jouerait bien tout le temps, s'il n'y avait l'école et les parents. Jusqu'au jour où il découvre un jeu en ligne bien plus passionnant que tous les autres. Théo se lance alors sans retenue, au point d'en oublier ses amis, la jolie Yaëlle, l'école et tout le reste. Théo parviendra-t-il à quitter le jeu pour revenir dans notre monde ?

Mon avis : On a tous, à un moment où l'autre, eu une addiction à quelque chose. Au départ, cela peut paraître une distraction mais par la suite, cela peut devenir plus grave. 

C'est ce qui arrive à Théo. A la base, il joue avec ses copains quelques heures par semaine et cela s'arrête là. Mais Théo découvre un nouveau jeu online et n'arrive plus à décrocher. Cela va au point de mentir à sa famille, de délaisser ses amis et de rater l'école. Mais sera-t-il possible à Théo d'arrêter lorsque ses amis lui en feront la remarque ?

Un roman jeunesse totalement d'actualité. Il pointe du doigt plusieurs thèmes : le monde virtuel et le monde des jeux vidéo, mais aussi le divorce des parents.... On peut également parler d'une véritable amitié entre les trois garçons.

Ce roman se veut également pédagogique car il est possible de télécharger un dossier sur le site de Mijade et d'y travailler avec les élèves. Où il est également disponible via un point de vue de parents. N'hésitez pas à y jeter un oeil, cela en vaut vraiment la peine. Toutes les infos se trouvent ici www.jarretequandjeveux.org

Quant à moi, j'ai adoré découvrir la plume de Nicolas Ancion. Et j'ai beaucoup aimé l'histoire. Il est d'une réalité affligeante. Je peux le dire car j'ai été une geek pendant trois ans et là, mon autre addiction, c'est l'achat de mes romans. A croire que je n'en ai jamais assez !

Un tout grand merci à Antoine et aux Editions Mijade pour cette magnifique lecture qui fait ouvrir les yeux.