Les moments lectures de Laconteuse

31 janvier 2018

Danser, encore - Julie de Lestrange

danser encoreAuteur : Julie de Lestrange
Titre : Danser, encore
Editions : Mazarine
Pages : 268 pages

4ème de couverture : Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d'amour, de blessures, de déceptions et de joies. Désormais adultes, confrontés au poids du quotidien et des responsabilités, à l'existence et ses tourments, sonne l'heure de faire des choix.

Mais qu'advient-il dès lors qu'il n'y a plus de guide ?

Que reste-t-il des certitudes lorsque le sort frappe au hasard ?

Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s'aimer.

Découvrez la bande de copains drôles et attachants qui a fait le succès de Hier encore, c'était l'été, et plongez dans une magnifique histoire d'amour, une hymne à l'entraide, qui fait la part belle à la vie et à notre humanité.

Mon avis : Oh mon dieu le coup de coeur pour le nouveau roman de Julie de Lestrange !!

Je dois tout d'abord remercier l'auteure et les Editions Mazarine pour l'envoi surprise du roman. Ce fut pour moi une excellent lecture que j'ai dévoré sur une journée !

On retrouve les protagonistes du premier roman Hier encore, c'était l'été que j'avais adoré. Quelle joie de redécouvrir Sophie et Alexandre, parents de deux bout'choux, Marco, qui malgré son caractère a réussi à se poser avec Pénéloppe avant un nouveau pétage de plomb. Où Anouk a réussi à faire carrière à Londres. Mais où malheureusement la réalité les rattrape avec la disparition brutale de Guillaume.

C'est là que l'on voit que les personnages ont évolué, et en tant qu'adultes, ils doivent faire face à la réalité. En fin de roman, ils se retrouvent au "chalet de l'Amitié" qui les a vu grandir. Un clin d'oeil au premier roman où la jeunesse a passé beaucoup de temps.

Un roman qui m'a fait du bien, où je n'avais plus eu l'occasion de lire une histoire (presque) en une seule fois. Un énorme coup de coeur pour la plume de l'auteure. Je vous le recommande bien entendu en lisant au préalable Hier encore, c'était l'été.

Je remercie une nouvelle fois Julie de Lestrange et les Editions Mazarine pour cette très belle lecture !

Posté par Cimoril à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 janvier 2018

Et j'irai loin, bien loin

Et j'irais bien loinAuteur : Christophe Léon
Titre : Et j'irai loin, bien loin
Editions : Thierry Magnier
Pages : 149 pages

4ème de couverture : La même rengaine depuis des années : plein été, Ernest et ses parents s'installent pour passer leurs vacances dans le nord de la France. Mais cette fois, le scénario bien huilé déraille. Cachés dans leur maison, Arezu et son père malade ont trouvé là un abri après la longue fuite qui les menait de Kaboul à Calais. Jusque-là, pour Ernest et ses parents, les réfugiés faisaient partie des sujets évoqués aux infos, des histoires lointaines, souvent émouvantes, parfois menaçantes, comme venues d'une autre planète. Maintenant ils sont là, et la famille doit prendre une grave décision.

Mon avis : Voici un roman dont le sujet est plus que d'actualité !

Ernest et ses parents se retrouvent durant les vacances dans leur maison non loin de Calais. Endroit connu pour son nom, puisqu'il abrite bon nombre de réfugiés attendant de traverser la Manche et trouver meilleur endroit. C'est le cas d'Arezu et son père Mehran. Mais celui-ci, étant trop faible pour atteindre le camp de réfugiés, ils se cachant dans la maison d'Ernest. De là, énormément de questions se posent. Que faire : appeler la police ou aider ces pauvres gens ? Appeler un médecin ? Telles sont une partie des questions que se posent les parents du jeune homme.

Comme je le disais, le thème du roman est toujours, et malheureusement, d'actualité et ce dans bon nombre de pays. Ici c'est l'Afghanistan où Arezu et son père fuient la guerre.

A travers son histoire, l'auteur essaye de nous faire prendre conscience de la réalité, nous fait poser beaucoup de questions face à notre comportement envers les réfugiés. Une histoire qui nous fait sentir plus que chanceux.

Un roman sensible, rempli de poésie mais surtout d'espoir pour un avenir meilleur.

Un grand merci à Camille et aux Editions Thierry Magnier pour cette très belle lecture.

Posté par Cimoril à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2018

Bébé boum - Josée Bournival

Bebe boum 2Auteur : Josée Bournival
Titre : Bébé Boum
Editions : Kennes
Pages : 408 pages

4ème de couverture : Lorsque Lili tombe enceinte pour la première fois, elle est certaine que les neuf prochains mois seront un véritable conte de fées pour elle et son chum. Ils ont tellement désiré ce bébé !

Esther, mère de deux enfants, accueille une grossesse imprévue en silence : son couple bat de l'aile et son mari vasectomisé pourrait croire qu'elle lui est infidèle.

Pour Frédérique, la croix apparaît sur le test de grossesse est synonyme d'un paquet d'emmerdes dont il faut se débarrasser au plus vite. Difficile de savoir qui est le père quand on jongle avec autant d'amants...

Même après des années d'essais infructueux, Jeannine espère, à quarante-trois ans, revivre le miracle d'une grossesse avant qu'il ne soit trop tard. Plus qu'un enfant, il s'agit pour elle d'un indispensable rédemption.

Quatre femmes, quatre personnalités, quatre visions complètement différentes, autant de bébés boums. Quatre trames qui s'entremêlent pour tisser une foule de situations savoureuses, de sautes d'hormones cocasses et de rebondissements incessants.

Quatre personnages irrésistibles que vous aurez envie d'adopter... avec ou sans leur progéniture !

Mon avis : Il y a quelques jours à peine que j'ai terminé ce roman et il me tarde de connaître la suite de l'aventure !

On suit l'histoire de quatre femmes désirant ou non un enfant.  La première, Lili, en couple avec Thomas, essayant de fonder une famille. Son amie Esther, maman de deux enfants, fait passer sa grossesse en catimini puisque son mari a subi une vasectomie. Frédérique, quant à elle, ne se voit pas être mère, surtout que sa situation amoureuse n'est pas stable du tout. Et enfin, il y a Jeannine, quarante-trois ans, mère de Frédérique, essaye de fonder une famille mais ses essais se soldent par des échecs.

Pourtant, le destin de ces quatre femmes sera chamboulée pour les neuf prochains mois. On les suivra tantôt impatientes, anxieuses, excitées.... où encore déterminées dans leur choix.

Il pourrait s'agir d'une histoire banale de femmes enceintes mais je vous assure que vous avez envie de connaître le déroulement de leur aventure. Que va choisir Frédérique ? Que se passe-t-il réellement pour Jeannine qui espère un miracle ?

On s'accroche aux personnages, on suit leur histoire avec un grand sourire. J'ai souvent ri aux situations cocasses des unes et des autres. Je crois que la palme revient à Jeannine avec sa spontanéité. Et bien sûr, cela m'a rappelé quelques souvenirs lors de ma grossesse, de très beaux souvenirs.

Un roman dont il me tarde de lire la suite ! 

Un grand merci à Cassandre ainsi qu'à Kennes Editions ce moment lecture.

Posté par Cimoril à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2018

Mes coups de coeur 2017

 

 

coupdecoeur

Comme vous le savez peut-être, l'année 2017 a été pour moi en dent de scie, à tout point de vue. Mais la lecture m'a aidée à passer certains caps. C'est pourquoi (bien après tout le monde) je vous propose mes coups de coeur l'année écoulée. 

Je vous mets les photos de mes différents coups de coeur. Il suffit de cliquer sur la photo et hop, vous êtes à nouveau sur la chronique du roman :)

onregretteraplustard fairy oak lebonheurcetaitca quelquunaquiparler

laseparation laoutuirasjirai pars-avec-lui Les Porteurs Matt

un soir à Paris hierencorecetaitlete La-plage-de-la-mariee iinvadeyou

carboy l'amour a pleines dents

Juliette la fille d'avant

Posté par Cimoril à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2018

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut

en attendant bojanglesAuteur : Olivier Bourdeaut
Titre : En attendant Bojangles
Editions : Finitude
Pages : 160 pages

Note de l'éditeur : Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur "Mr Bojangles" de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie.

Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C'est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l'appartement. C'est elle qui n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.

Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. 

L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

Mon avis : Comme beaucoup, j'ai entendu parler de ce roman qui fait parler de lui. J'ai commencé cette lecture avec assez d'appréhension il faut dire. Mais une fois lancée on ne le lâche plus.

Nous sommes dans une famille où il y a Georges ancien ouvreur de garage et chasseur de mouches, donne un prénom différent chaque jour à Louise, une femme-enfant. Il y a ce petit garçon qui vit une situation particulière. Il n'ira plus à l'école, car elle n'est pas adaptée pour lui. Il vivra comme les adultes : réception tous les soirs et couché à pas d'heure.

Un roman loufoque qui prend toute son importance à la fin. Triste et joyeux à la fois.

J'ai trouvé ce livre rempli de poésie dont la très belle écriture vous fera aimer le roman, j'en suis sûre.

Malgré un début un peu étrange, j'ai beaucoup apprécié cette lecture et je vous la conseille fortement.

 

Posté par Cimoril à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 janvier 2018

T'es une soricère maman - Gudule

t'es une sorcière maman

Auteur : Gudule
Titre : T'es une sorcière maman
Editions : Livre de poche jeunesse
Pages : 91 pages

4ème de couverture : Jérome, onze ans, s'inquiète. A la suite d'une dispute entre ses parents, son père a disparu. Quant à sa mère, rien ne semble l'inquiéter. D'ailleurs, elle a une nouvelle manie : elle ne cesse d'acheter des meubles. Mais quand le nouveau mobilier se met à vibrer, Jérôme a vraiment la frousse : et si sa mère était une sorcière ?

Mon avis : Une petite histoire assez sympathique pour aborder la lecture. Idéal comme premier roman pour les enfants du primaire.

L'histoire est assez courte, remplie de fantaisie qui fera passer un excellent moment lecture. 

J'ai beaucoup apprécié ce petit livre humoristique et pétillant !

Posté par Cimoril à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2018

La dernière réunion des filles de la station service - Fannie Flagg

la derniere reunion des filles de la station serviceAuteur : Fannie Flagg
Titre : La dernière réunion des filles de la station service
Editions : Cherche Midi
Pages : 464 pages

Note de l'éditeur : Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un peu de repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l'incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d'éclat récents peuvent laisser penser qu'elle souffre de démence sénile, le diagnostic n'est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques. Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie, va alors se mettre sur la piste d'une femme exceptionnalle, Fritzi, qui en 1940 tenait avec ses trois soeurs une station service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?

Mon avis : Quel bonheur ce livre ! Bon ok, au début j'ai eu un peu de mal à me mettre dans l'histoire mais une fois commencer, il est impossible de s'arrêter.

On suit donc l'histoire de Sookie, qui vient de marier sa dernière fille. C'est donc l'occasion de penser un peu à elle et son mari Earle, de voyager et de profiter de la vie. Mais, c'est sans compter sur sa mère, Lenore, âgée de 88 ans et assez excentrique. Soookie a une vie assez paisible, jusqu'au jour où elle reçoit un courier révélant un secret de famille.

En parallèle, on peut suivre la vie de Fritzi et ses soeurs durant la Seconde Guerre Mondiale. A elles quatre, elles tiendront la station service familiale à flot. Jusqu'au jour où Fritzi décide de s'engager dans l'aviation et de donner un petit coup de main à l'Armée Américaine.

J'ai beaucoup apprécié suivre le destin de ces deux femmes. Tout d'abord Sookie qui aide énormément sa famille, sa maman, mais aussi son mari. Elle s'occupe du bien être d'autrui avant le sien. Mais cela changera un peu au cours de l'histoire. Ensuite Fritzi, le garçon manqué de la famille qui se portera volontaire pour sauver l'Amérique et l'Europe lors de la Seconde Guerre.

Ce roman met la vie de ces deux femmes en avant dans deux époques totalement différents. Où l'amour et l'humour sont mis à l'honneur. Et puis, j'avoue que l'idée de mettre la vie de femmes plus en avant, surtout lors de moment important de l'histoire. est vraiment un excellent choix.

Ce fut pour moi, un coup de coeur et il me tarde de découvrir d'autres romans de l'auteur.

Crédit photo : Les escapades de Christelle

Posté par Cimoril à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2018

Mon amie Adèle - Sarah Pinborough

mon amie adèleAuteur : Sarah Pinborough
Titre : Mon amie Adèle 
Titre original : Behind her eyes
Editions : Préludes
Pages : 443 pages

Présentation éditeurLOUISE
Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.


DAVID
Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.

ADÈLE
L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise...

Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au cœur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.

David est-il l’homme qu’il prétend être ?
Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ?
Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?
#findeDINGUE

Mon avis : Voici une de mes dernières lectures de l'année 2017 et je vous le confirme : il y a bien une fin de dingue !

On partage les chapitres entre Louise et Adèle  et leur amoureux commun. Nous passerons donc en revue les differents points de vue de ce triangle amoureux.

Adèle et David forme un couple depuis leur jeunesse, peut-être même depuis leur plus tendre enfance comme si cela était une évidence. Mais un drame survient, la maison d'Adèle brûle et elle y perd ses parents, chacun d'eux en gardera de graves séquelles. David terminera ses études de psychiatre tandis qu'Adèle partira en institution. Elle y fera la connaissance de Rob, un toxicomane. Ils s'aideront mutuellement durant leur séjour, mais cela ne plait pas vraiment à David. C'est entre autre pour cela que David et Adèle prendront un nouveau départ dans une nouvelle ville. C'est à partir de ce moment là que, David fera la connaissance de Louise, sa nouvelle secrétaire. Alors que lui est marié et qu'il est son nouveau patron, tout devrait les opposer, mais c'est tout le contraire. Adèle et Louise se rencontreront au coin d'une rue, est-ce du hasard ? L'histoire nous le dira.

Alors que pour ma part, j'ai trouvé que certains passages étaient légèrement tirés en longueur, l'histoire est vraiment tirée par les cheveux ! Mais dans le bon sens du terme. Car on nous avait promis une fin de dingue et nous l'avons.

Je ne m'y attendais pas une seconde. Je ne vous en dévoile pas plus mais je vous encourage vraiment à lire ce roman !

Un grand merci aux Editions Préludes pour cette fin de dingue !!

Posté par Cimoril à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2018

La Kube : Septembre

Mais que vois- je ?? Un avis sur les réceptions de la Kube. Parce que oui, je viens de remarquer que je ne vous en avais plus parlé depuis le mois d'août. Il est grand temps que les choses sérieuses reprennent par ici. Allez, c'est parti, je vous présente la Kube du mois de septembre.

kube septembre 01

Comme pour a peut près chaque, je demande un roman feel good. Parce qu'il faut l'avouer, j'aime beaucoup cet univers.  

kube septembre 02

Ce que j'adore chez Kube, c'est leur collection de marque-pages. Ils sont vraiment à tomber par terre. Jamais deux fois le même ! Je suis vraiment ravie. J'ai ma collection qui s'agrandit à chaque mois. Sans oublier leur thé ! 

kube septembre 03

Dans votre Kube, vous recevez les dernières infos livresques avec des livres coup de coeur, mais aussi une maison d'Edition en invité. Celle-ci était "Pierre de Taillac" et j'avoue que je ne connaissais pas du tout. 

kube septembre 04

Quant au roman que j'ai pu recevoir, j'en suis plus que ravie. J'avais déjà entendu parler du livre et il me faisait de l'oeil mais je ne l'avais pas encore. Et bien évidemment, en relisant la 4ème de couverture, j'étais rassurée par rapport au choix de la libraire. Et puis regardez-moi cette petite pochette qui permet de protéger son livre afin de l'emmener partout !  Pratique non ?

Bref, vous l'aurez compris, je suis une nouvelle fois sous le charme de la Kube. 

Courage, il m'en reste 3 à vous partager, vous serez là hein dites ? :D

 

 

Posté par Cimoril à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2018

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent - Elie Grimes

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là ou elles veulentAuteur : Elie Grimes
Titre : Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent
Editions : Préludes
Pages : 441 pages

4ème de couverture : Zoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d'Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. A trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton. Elle n'écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n'est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l'épreuve, jusque dans les moindres détails...

Mon avis : Un nouveau coup de coeur qui fait du bien !

C'est l'histoire de Zoey dont la vie amoureuse n'est pas du tout au beau fixe, où ses relations amicales ne sont pas tendres non plus mais où son entreprise de traiteur marche assez bien. Le tout mélangé nous donne un roman feel good qui nous fait vraiment du bien à la lecture !

On a de l'humour (les situations cocasses de Zoey), de l'amour (sa future relation avec un critique gastronomique), des relations familiales (il faut avouer que la grand-mère de Zoey est terrible) et des relations amicales (celle avec son ami d'enfance Adrian).

Un roman très bien écrit qui nous fait passer un moment agréable surtout lors des longues soirées d'hiver où le gris prédomine mais où l'histoire remet des couleurs.

Un roman aux Editions Préludes, que je remercie énormément, et que je vous conseille plus que fortement.

 

Posté par Cimoril à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]