Les moments lectures de Laconteuse

23 juin 2017

Les couleurs de la vie - Lorraine Fouchet

lescouleursdelavieAuteur : Lorraine Fouchet
Titre : Les couleurs de la vie
Editions : Héloïse d'Ormesson
Pages : 395 pages

4ème de couverture : Fraîchement débarquée de son île bretonne à Antibes pour devenir la dame de compagnie de Gilonne, Kim est frappée par la complicité qui unit cette ancienne actrice à son fils unique. Aussi, quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle apprend que celui-ci aurait disparu des années plus tôt... Gilonne est-elle victime d'un imposteur ? Guidée par son désir de protéger cette qui pourrait être sa grand-mère, Kim va tenter de percer le secret de cette mystérieuse famille.

Mon avis : Voici ma première lecture d'un roman de Lorraine Fouchet. Son précèdent roman "Entre Ciel et Lou" est dans ma bibliothèque et je ne l'ai pas encore lu...

Kim, gérante de la Maison de la Presse sur l'Ile de Groix, vient de perdre sa grand-mère. Cette dernière a décidé de mettre fin à ses jours dans une clinique en Suisse. Pourquoi l'a-t-elle abandonnée ? Kim se pose beaucoup de questions et décide d'aller trouver des réponses. Dans son périple, elle sera  la dame de compagnie de Gilonne, ancienne star qui a du mal à vieillir. Pourtant Gilonne et Côme ont des secrets enfuis. Kim fera tout découvrir ce mystérieux secret.

C'est mon premier roman de Lorraine Fouchet et j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur.

On suit Kim sur l'Ile de Groix et Antibes, on espère qu'elle trouvera les réponses à ses questions, on souhaiterait qu'elle rentre sur son île et annoncer la bonne nouvelle à son amoureux. Mais quelque chose la chiffonne auprès de Côme et Gilonne. Et tant qu'elle ne saura pas, elle restera jusqu'à en savoir les moindres détails.

La plume est belle et légère. Avec un brin d'humour, de suspens et d'amour, le tout réuni, cela fait un roman qui fait du bien.

Je remercie des Editions Héloïse d'Ormesson pour cette belle lecture et ne tarderai pas à me plonger dans le roman "Entre Ciel et Lou" assez vite !

Posté par Cimoril à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 juin 2017

La Plage de la mariée - Clarisse Sabard

La-plage-de-la-mariee

Auteur : Clarisse Sabard
Titre : La plage de la mariée
Editions : Charleston
Pages : 440 pages

4ème de couverture : 2015, Nice.
Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler.

Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : "La Plage de la mariée".

Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une "cupcakerie" tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toutes ces années.

Mon avis : C'est avec une immense joie que je vous parle du deuxième roman de Clarisse Sabard. Un gros coup de coeur.

Zoé se retrouve "orpheline" suite à un accident tragique qui a tué ses parents. Sur son lit d'hôpital, la maman de Zoé lui révèle que l'homme qui l'a aimée et élevée comme sa fille n'est pas son père biologique. "Choquée", Zoé se demande ce qu'elle doit faire. Retourner sur la terre d'accueil de sa maman et y découvrir le passé (qui n'est pas toujours bon à entendre) ou rester dans sa ville entourée de ses amis ? Zoé va prendre son courage à deux mains et traversera la France, direction "La Plage de la mariée" en Bretagne où le passé refera surface.

J'ai énormément aimée cette ambiance un peu américaine grâce à la "cupcakerie" d'Alice où Zoé arrive à se faire embaucher au moins le temps d'un été. Zoé est accueillie les bras ouverts par cette petite communauté de Saoz. Pourtant sa tâche ne sera pas facile puisque certaines personnes refusent de lui parler de ses parents.

Et puis, on ne peut que s'attacher aux personnages. A Gérard, un pilier de comptoir où tous les jours il est présent afin de prendre son café, à Jérémie, un jeune garçon qui squatte l'abri de jardin d'Alice, à Betty pour son humour décalé,  à Gaël et Quentin accompagnés par Capucine et au beau Nicolas qui fera chavirer le coeur de Zoé.

Une carte postale d'une communauté idéale où il fait bon de se retrouver lorsque vous changez complètement de vie.

Un roman à lire d'urgence ou à mettre dans votre PAL été. Mais il faut absolument le lire pour les personnages, pour l'ambiance et pour la quête de Zoé, il ne faut pas l'oublier.

Un gros gros coup de coeur que je ne peux que vous le conseiller.

Un grand merci aux Éditions Charleston pour la très belle lecture que j'ai pu réaliser.

 

Posté par Cimoril à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2017

Au secours ! J'ai 40 ans - Gaëlle Renard

ausecoursjai40ansAuteur : Gaëlle Renard
Titre : Au secours ! J'ai 40 ans
Editions : Charleston
Pages : 256 pages

Résumé éditeur : On dit que 40 ans, c'est le nouveau 30. Certes, mais c'est quoi avoir 40 ans pour une femme aujourd'hui ? Un livre désopilant sur vous, les jeunes quarantenaires, mais aussi un sur vos hommes (l'ancien et le nouveau), votre belle-mère (ou ex), vos copines qui s'appellent toutes Véronique ou Virginie... Sans oublier vos enfants qui grandissent, votre banquier, votre cher patron, votre panier à provisions, votre miroir, votre estime de vous-même, votre crème de jour... Et la question qui taraude l'héroïne : et si je faisais un dernier bébé pour la route ?

Mon avis : Cela faisait longtemps que cela ne m'état plus arrivée mais pour moi, ce roman est une grosse déception. Je n'ai pas du tout adhéré.

Véronique, 40 ans (depuis 4 ans), vit sa crise de la quarantaine comme on dit. Allez hop, on divorce, on se trouve un nouvel homme et pourquoi ne pas mettre un nouveau bébé en route ?

Je ne sais que dire : je n'ai pas aimé la vie de Véronique, la façon dont cela a été écrit : est-ce un roman ou un journal intime ? Je n'avais qu'une hâte : en finir avec l'histoire sans pour autant attendre quelque chose.

Mais heureusement, j'ai vu d'autres chroniques plus enthousiastes que la mienne ! Attention, je ne remets pas en cause le talent de l'auteur.

Je remercie les Éditions Charleston pour m'avoir permis de lire ce roman mais malheureusement il n'aura pas su me convaincre.

Posté par Cimoril à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2017

Là où tu iras j'irai - Marie Vareille

laoutuirasjiraiAuteur : Marie Vareille
Titre : Là où tu iras j'irai
Editions : Mazarine
Pages : 378 pages

Résumé Babelio : Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody Allen et une carrière d'actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. Le jour où elle refuse la demande en mariage de l'homme qu'elle aime, sous prétexte qu'elle ne veut pas d'enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour tout fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d'accepter le seul travail qu'on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.

La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission "séduction", Isabelle devra jouer le rôle de l'irréprochable nanny anglaise de Nicolas 8 ans, qui n'a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d'imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie, va bouleverser sa vision du monde.

Mon avis : Pour son second roman, Marie Vareille signe une histoire feel-good que j'ai beaucoup aimé.

Isabelle, 32 ans, croit dur comme fer que sa carrière d'actrice va enfin décoller après 16 ans de patience. Mais non, sa carrière est à l'image du Titanic ! Suite à son refus d'épouser son amoureux et de fonder une famille, elle se retrouve engager comme nounou dans la famille de Jan Kozlowski afin de le séduire. Pourtant, Nicolas 8 ans qui ne parle pas depuis la mort de sa maman, parviendra à faire changer Isabelle sur sa vision des choses.

Le roman est excellent ! Simple mais il a réussi à me faire sourire du début à la fin. On s'attache aux personnages, mais surtout à la relation d'Isabelle et Nicolas. On rigole face aux péripéties d'Isabelle et sa manière un peu gauche.

Marie Vareille m'avait déjà séduite avec son premier roman "Je peux très bien me passer de toi" et ici, c'est de nouveau confirmer. J'adhère totalement à son style. J'attends la suite des aventures avec impatience.

Si vous souhaitez un roman qui vous fasse rire du début à la fin, qui vous mette de bonne humeur et où vous passerez un excellent moment lecture, je ne peux que vous le conseiller, nous ne serez pas déçue !

Posté par Cimoril à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2017

Nuit - Bernard Minier

nuitAuteur : Bernard Minier
Titre : Nuit
Editions : XO
Pages : 524 pages

4ème de couverture : NUIT de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose KIRSTEN NIGAARD sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base off shore.

Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de MARTIN SERVAZ.

L'absent s'appelle JULIAN HIRTMANN, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié.

Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom : GUSTAV.

Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.

Mon avis : Il y a un petit moment que je n'avais plus lu de Bernard Minier. Celui-ci m'a été offert par ma fille lors du Salon du Livre de Bruxelles. J'ai été très contente de retrouver l'écriture de l'auteur surtout qu'il manie très bien l'art du suspens.

Suite à un meurtre, on découvre le nom de l'agent Servaz sur les lieux du crime. Quel est le rapport avec le meurtre surtout que celui se passe en mer du Nord, non loin de la Norvège ? Et quel est cet enfant sur la photo avec le seul mot marqué dessus : Gustav ? Se pourrait-il que ? S'en vient alors une enquête dans les rues de Toulouse en passant par les Pyrénnées et l'Autriche. Se pourrait-il qu'Hirtmann soir derrière tout cela ? L'ennemi juré de Servaz serait-il de nouveau dans les parages, cinq ans après avoir disparu des radars ?

Bernard Minier signe un nouvel opus magnifique. "Nuit" la suite tant attendue de "Glacé" que j'avais eu l'occasion de découvrir il y a quelques années, vient répondre aux questions restées en suspens.

Alors, on peut lire "Nuit" sans spécialement avoir lu "Glacé" mais je le conseille fortement. pour comprendre tous les détails de l'enquête. Puisqu'il y a quelques détails qui y sont décrits.

On dévore les pages de cette belle brique (516 pages de pure histoire) sans voir les heures de lecture passées. Et bien sûr la fin est inattendue et c'est un pur régal.

J'ai encore d'autres livres de Bernard Minier en stock que j'ai hâte de découvrir. Si vous ne connais pas encore l'auteur, je vous encourage à le faire. Ses thrillers sont menés avec brio que vous ne pourrez qu'aimer !

Posté par Cimoril à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 juin 2017

Le vertige des falaises - Gilles Paris

levertigedesfalaisesAuteur : Gilles Paris
Titre : Le vertige des falaises
Editions : Plon
Pages : 244 pages

4ème de couverture : Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au coeur d'une imposante maison de verre et d'acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l'île toute entière. Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de mer, la nature de révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis. Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s'en libérait enfin ?

Mon avis : Il y a quelques années, j'ai découvert l'univers de Gilles Paris avec son roman "Autobiographie d'une courgette" que j'avais beaucoup aimé. Je viens de terminer son nouveau roman, reçu par ma fille à l'occasion de la fête des mères !

On plonge dans un univers assez lourd en commençant par un enterrement. Ce qui donne le ton à l'histoire. Au fil des pages, on apprend à connaître Marnie avec son caractère rebelle. Au fur et à mesure du roman, on en apprend sur chaque personnage et bien souvent, leur côté obscure ressort. Pourquoi être arrivé sur la falaise dans une maison de verre et d'acier ? Comment une famille aisée arrive à une série de non-dit, de violence et de mensonge ?

Il est vrai qu'on s'attache à Marnie, que c'est une histoire dont les sujets ne sont pas faciles à explorer. Et pourtant Gilles Paris développe son roman de manière incroyable. Mais j'avoue qu'à certains moments de l'histoire, j'ai eu envie d'arrêter ma lecture tellement certains passages sont "cruels" à la description. Mais il en vaut vraiment la peine de le lire jusqu'au bout.

Je remercie une nouvelle fois Mon Arsouille pour ce très beau cadeau.

Posté par Cimoril à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2017

Hier encore, c'était l'été - Julie de Lestrange

hierencorecetaitleteAuteur : Julie de Lestrange
Titre : Hier encore, c'était l'été
Editions : Livre de Poche, 34475
Pages : 377 pages

4ème de couverture : Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l'enfance. Ensemble, ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais, lorsqu'à vingt ans, la vie les prend, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir se battre pour exister. A travers les drames subsistent alors, l'amitié, les fous rires et les joies. Et l'amour, qui les sauvera.

Tendre portrait d'une époque, Hier encore, c'était l'été est un roman optimiste qui accroche le coeur pour ne plus le lâcher.

C'est l'histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C'est surtout l'histoire de la vie et d'une bande d'amis dont on voudrait faire partie.

Mon avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier Julie de Lestrange pour m'avoir permis de lire son roman, ainsi que la jolie dédicace qui l'accompagne.

J'avoue que j'ai beaucoup aimé cette histoire. Tout d'abord par cette jolie relation d'amitié lié depuis les grands-parents. Ils ont grandi et "élevé" leurs enfants ensembles, passé des étés au bord du lac... Une très belle histoire.

Et on commence, justement cette relation qui lie les deux familles depuis deux générations. Ensuite, on commence l'histoire de cette nouvelle génération qui profite également des chalets "de l'amitié" et "volets rouges". Et là, on grandit avec Alexandre et Anouk, Virginie, Céline, Guilaumme et Marco, Sophie et Laurent. On les suit lors des études au lycée, puis à l'université, les amours qui arrivent et qui partent... On espère avec eux, on est triste aussi mais il y a toujours un espoir.

L'histoire est belle et simple à la fois, car malgré les aléas de la vie, cette bande d'amis est toujours là les uns pour les autres. Et c'est toujours dans ces cas là qu'on sait sur qui on peut compter.

Un grand merci à Julie de Lestrange pour cette belle découverte.

Un très bon livre à mettre dans votre PAL de l'été.

Posté par Cimoril à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2017

Car Boy - Anne Loyer

carboyAuteur : Anne Loyer
Titre : Car Boy
Editions : Thierry Magnier
Pages : 135 pages

4ème de couverture : Perché en haut d'une pile de vieilles voitures, Raphaël contemple son nouveau royaume. La casse Mirami, Raph l'a tout de suite aimée. C'est que ce paysage cabossé, déglingué, colle bien avec ce qu'il a dans le coeur. Avec son père, en revanche, c'est une autre histoire. Pas facile de se lier avec ce parfait inconnu. Heureusement il y a Mylène, sa fille du genre sympa et carrément canon. Et la petite voisine, Kathia, un vrai rayon de soleil. A elles deux, elles finiront peut-être par redonner à Raph le goût de foncer droit devant.

Mon avis : Alors que je vous parlais d'une relation naissante père-fille avec ce livre il y a quelques jours, aujourd'hui je vous parle d'une relation naissante père-fils tumultueuse. Raphaël se retrouve avec son père qui ne le connaît pas ainsi qu'une demi-soeur, Mylène.

Ici nous avons une relation où le père a vu son fils deux fois dans sa vie mais où il a juré à la maman d'être toujours présent quoi qu'il arrive pour s'occuper de son fils. Chose qu'il fera mais comment s'y prendre ? Et puis, il y a Kathia, ce rayon de soleil qui vient mettre de la bonne humeur dans les journées grises de cette nouvelle famille.

Un roman qui aborde plusieurs thèmes tellement délicats mais qui sont développés avec finesse, que le livre vous file entre les doigts et que vous êtes arrivés à la fin avec une belle note d'espoir.

Un livre magnifique qu'il faut absolument lire. Un vrai coup de coeur.

Un grand merci aux Editions Thierry Magnier pour cette belle lecture.

Posté par Cimoril à 20:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 mai 2017

La séparation - Dinah Jefferies

laseparationAuteur : Dinah Jefferies
Titre : La séparation
Titre original : The separation
Editions : Charleston
Pages : 541 pages

4ème de couverture : Malaisie, 1955.
Lydia Cartwright vient de rentrer chez elle après avoir passé du temps auprès d'une amie malade. Mais la maison est vide, les serviteurs sont partis, et le téléphone a été coupé. Où est donc passé son mari, Alec ? Et ses deux petites filles, Emma et Fleur ?

Désespérée, la jeune femme contacte l'employeur de son mari et apprend qu'Alec a été muté ailleurs. Pourquoi ne l'a-t-il pas attendue ? Pourquoi n'a-t-il pas laissé de message ? Elle se lance alors dans un périlleux voyage à travers la jungle en guerre, sans se douter que des milliers de kilomètres la séparent de sa famille. Forcée de se tourner vers Jack Garding, un homme qu'elle avait juré de ne plus revoir, elle va tout faire pour retrouver ses proches.

Mais sera-t-elle capable de supporter la trahison en qui elle avait confiance ?

Mon avis : Oh làlà !  Quelle belle et magnifique histoire !
Bon, j'avoue que je l'avais commencé au début du mois de mars mais suite à certains évènements (et dont le titre est assez évocateur), je l'ai mis de côté ! Mais c'est avec un grand plaisir que j'ai repris la lecture et je n'ai plus pu le lâcher !

Nous sommes donc dans la Malaisie des années 50 où les Anglais sont fort présents durant cette guerre ! Les destins des femmes, dont Lydia Cartwright est décrite au cours des années passées en Malaisie. Dès qu'elle rentre de voyage, elle retrouve sa maison vide, sans mari, sans ses filles et sans le personnel de maison. C'est à partir de ce moment qu'elle va mener son enquête afin de les retrouver. Mais son parcours sera semé d'embuches et cela lui prendra beaucoup plus de temps que prévu !

Quant à Alec Cartwright et ses filles, Emma et Fleur, ils seront de retour en Angleterre, chez les parents de celui-ci. Mais Emma, la plus grande des filles, se posera la question pourquoi sa maman n'est pas encore arrivée en Angleterre, pourquoi les auraient-elles abandonnées ? Cela n'a pas de sens. On suivra donc les vies de cette famille brisée en l'Angleterre et la Malaisie.

Je ne vous dévoile pas la fin car le suspens est à son comble jusqu'à la dernière page. J'ai trouvé que l'écriture était belle et pleine d'espoir pour cette maman qui croit avoir tout perdu. Mais, également, un roman plein d'espoir pour la liberté et la condition de la femme dans les années 50.

Un magnifique roman à lire d'urgence car il est un véritable coup de coeur.

Un grand merci aux Editions Charleston pour cette lecture plus que magnifique !

Posté par Cimoril à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2017

Totems : Magots à gogo - Florence Thinard

totems 1Auteur : Florence Thinard
Titre : Totems : Magots à gogo
Editions : Thierry Magnier
Pages : 171 pages

4ème de couverture : Un beau matin, un singe blessé et furieux surgit dans la cour du collège. Panique ! Mais Kiku, Ashi, Lili-Rose, Titouan et Romaric savent s'occuper des animaux avec qui ils entretiennent des liens étranges. Une fois le singe magot soigné au Zoo de la Source, ils décident de mener l'enquête. D'où vient ce singe magot ? Qui l'a martyrisé ? Les Totems vont entrer en action !

Mon avis : Voici une première histoire (d'une longue série, j'espère) de cinq jeunes héros qui sauvent des magots, une race de singes.

L'histoire est prenante, on suit l'aventure de nos cinq protagonistes qui se retrouvent au Zoo de la Source où le singe Rocky a été emmené suite à son arrivée dans la cour du collège. Grâce au papa vétérinaire, aux grands-parents vivant au coeur du Zoo, Kiku, Ashi, Lili-Rose,Titouan et Romaric, ils arriveront à comprendre ce qui est arrivé au singe. De là, démarre leur enquête et pourquoi pas en sauver d'autres ?

L'histoire est simple mais accrocheuse ! Je pense qu'elle est bien menée avec des chapitres cours qui sont beaucoup plus abordables pour de jeunes lecteurs. Car oui, je pense que cela pourrait convenir à un apprenti lecteur puisque la lecture est facile d'accès !

Je conseille donc bien volontiers cette belle lecture aux enfants aiment les enquêtes et les jeux de piste. J'ai hâte de vois la suite des aventures de nos cinq héros.

Un tout grand merci aux Editions Thierry Magnier pour la découverte.

Posté par Cimoril à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]