la femme à droite sur la photoAuteur : Valentin Musso
Titre : La femme à droite sur la photo
Editions : Version Ebook
Pages : 

Résumé via Babelio : Los Angeles, 1959. L’actrice Elizabeth Badina se volatilise durant le tournage du film qui devait faire d’elle une star. Enlèvement ? Meurtre ? Disparition volontaire ? Malgré l’enquête conjointe de la police et du FBI, l’affaire ne sera jamais résolue.
New York, 1998. Après un succès fulgurant au box-office qui a fait de lui la coqueluche d’Hollywood, le scénariste David Badina affronte une traversée du désert. Incapable de mener à bien le moindre projet, il est contacté par Wallace Harris, légende vivante du 7e art et metteur en scène paranoïaque, qui lui demande de travailler au scénario de ce qui sera sans doute son dernier film. Ils ne se sont jamais rencontrés mais un lien unit les deux hommes : Wallace Harris n’est autre que le réalisateur du drame policier qui devait lancer la carrière d’Elizabeth, la mère de David. Et l’un des derniers à l’avoir vue vivante. En acceptant son offre, le scénariste va tenter de découvrir ce qui est arrivé à sa mère quarante ans plus tôt. Quitte à déterrer de vieux secrets qui feront voler sa vie en éclats.

Mon avis : Pour mon premier roman de Valentin Musso, j'avoue que j'ai été très surprise et j'ai passé un très bonne lecture.

Nous sommes plongés dans le Hollywood des années 50/60, à la recherche d'une femme qui a disparu sans laisser de trace. Meurtre, kidnapping aucun indice ne laisse d'espoir à l'enquête. David, scénariste, a du mal à se poser, comme s'il lui manquait quelque chose ou quelqu'un à sa vie.

De fil en aiguille, on passe d'une époque à une autre afin de comprendre ce qui est arrivée à l'étoile montante d'Hollywood, qui est également la maman de David.

L'enquête ne sera pas facile, surtout 40 ans plus tard. Retrouver un dossier après autant d'années, ne sera pas aisé, les rapports n'étant pas archivés comme maintenant. Et puis 40 ans plus tard, certaines personnes ne veulent toujours pas que la vérité éclate au grand jour.

L'auteur a su me tenir en haleine jusqu'au bout. Une histoire bien menée du début à la fin, qui ne laisse d'autre choix que de refermer le livre à sa dernière page.

Une chose est sûre, c'est que je retenterai une nouvelle expérience livresque avec cet auteur.