automne4

Auteur : Guillaume Musso
Titre : Central Park
Editions : Pocket 
Pages : 448 pages

4ème de couverture : Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.
 
New York, 8 heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.
Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant…
Mon avis : J'ai souhaité sortir ce roman de ma pal pour mon petit challenge de l'automne. D'ordinaire, j'aime beaucoup Guillaume Musso, mais ici, je ne vais pas dire que c'est un coup de coeur, mais simplement une bonne lecture.
Dès les premières pages, on se retrouve au coeur de l'action en plein New York. On suit Alice et Gabriel, attaché l'un à l'autre par des menottes, à Central Park. Alice, trentenaire, est une jeune flic à Paris, elle se retrouve à l'autre bout de l'Atlantique sans le moindre souvenir de son arrivée. Gabriel, soi-disant jazzman, se retrouve également sur ce banc, alors qu'il quittait un concert en Irlande. A eux deux, ils essayeront de découvrir comment deux parfait inconnus ont pu se retrouver menottés.
Lire un Guillaume Musso est une valeur sûre mais je ne trouve pas que cela soit son meilleur roman. Je pense, en fait, au personnage d'Alice. Je la trouve trop sûre d'elle et arrogante. Gabriel, quant à lui, la suit comme un petit toutou et n'arrive presque pas à en placer une. Bien sûr, nous saurons à la fin du roman, le pourquoi du comment.... 
J'ai adoré voyager au coeur de Manhattan (c'est mon rêve d'y mettre les pieds). On y voit que l'auteur y a habité quelques années. Il donne des descriptions à couper le souffle. La fin est totalement inattendue et c'est cela qui fait pencher mon coeur dans la balance.
Et vous, avez-vous lu "Central Park" et qu'en avez-vous pensé ?