julietteaamsterdamAuteur : Rose-Line Brasset
Titre : Juliette à Amsterdam
Editions : Kennes
Pages : 259 pages

4ème de couverture : En ce début novembre, Juliette se rend avec sa mère dans la capitale des Pays-Bas afin de rencontrer la famille qui a accueilli son grand-père pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Une belle occasion pour la jeune globe-trotteuse de découvrir les charmes d'Amsterdam, ses canaux, ses péniches, ses maisons étroites et ses vélos. Les émotions aussi seront au rendez-vous : notre amie se fera un nouveau copain et prendra conscience d'une façon inattendue du sort tragique d'une jeune fille de son âge, Anne Frank, dont Le Journal a fait le tour du monde.

Mon avis : Je viens à peine de refermer ce nouvel opus de Juliette que je rêve d'aller à Amsterdam.

La maman de Juliette reçoit des nouvelles d'amis qui ont connu son papa lors de la Seconde Guerre Mondiale. Coïncidence ou pas, Juliette est justement en train de voir cette matière en classe. Marianne, la maman de Juliette, est toute excitée d'aller au Pays-Bas  moins emballée cette fois-ci, changera d'avis très vite lorsqu'elle rencontrera Piet, son nouvel ami hollandais.

Pour changer un peu de l'hôtel, Juliette et sa maman logeront sur une péniche (il paraît que cela est très courant, vu que la ville d'Amsterdam est très petite, les canaux sont donc utilisés comme nouveau moyen de logement). A elles deux, elles visiteront les différents quartiers à vélo et à pieds, les deux moyens de locomotion principaux, bien que le tramway est aussi présent. Comme Marianne souhaite apprendre des choses sur son papa, elle passera du temps avec Joris et Saskia. Piet et Juliette découvriront la ville sous un autre angle.

Juliette, justement est en train de lire "Le Journal d'Anne Frank" à l'école, et la maison où cette enfant de la guerre a vécu, se trouve à quelques pas. Ils profiteront de visiter cet endroit symbolique. Mais bien sûr, une aventure de Juliette sans un petit couac, ne serait pas drôle.

Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis sentie plus proche de Juliette à Amsterdam que des autres romans. Enfin je dois savoir un peu quand même. Il faut dire qu'Amsterdam est plus proche de chez moi que Barcelone, New York ou encore La Havane. Pourtant, je n'y suis jamais allée, mais j'ai l'impression de me retrouver un petit chez moi. Les rues à pavés, les vélos, les frites ! J'avais vraiment l'impression d'y être. Peut-être aussi un peu à cause de la langue, le néerlandais, que je comprends un petit peu. Ce sont toutes ces petites choses qui me font que j'ai envie d'aller visiter Amsterdam (et je l'espère dans pas trop longtemps).

Et puis, je dois vous avouer une chose : malgré que "Le Journal d'Anne Frank" soit un classique de la littérature par la dimension de ses écrits, je ne l'ai jamais lu. Honte sur moi !! Mais avec l'enthousiasme de Juliette lors de sa lecture et la visite de la maison, malgré le sujet qui n'est pas facile, mais j'ai envie à mon tour, de prendre le temps de lire son journal. Et oui, pour moi cela sera une grande première.

Un tome qui m'a énormément plu et dont j'espère pouvoir "me servir" très vite comme guide voyage !

Un énorme merci à Rose-Line Brasset de m'avoir fait sentir (presque) chez moi dans ce roman.

Et un énorme merci à Fabienne et à Kennes Editions pour cette belle découverte.